1- Les facteurs régissant l’équilibre des terrains (DATAR, 1988)

Dans le domaine de la géotechnique, les facteurs régissant l’équilibre des massifs rocheux et des sols sont groupés en trois catégories.

Les lois générales de la dynamique, (F = m(g)), illustrées par la pesanteur, qui agit en permanence sur toute masse. Ce facteur est constant pour un site déterminé, sauf en cas de séisme.

La loi de comportement du matériau, qui montre que pour tout solide, les déformations sont liées aux contraintes (forces par unité de surface appliquées sur un solide) et à leur variation, mais aussi à la température du solide, à sa teneur en eau, et à son vieillissement.

Les conditions qui règnent au pourtour du massif (dites «conditions aux limites») :
- formes de la surface topographique et de la surface de glissement, qui délimitent le volume instable (conditions aux limites géométriques),
- ensemble des contraintes sur le pourtour du massif, parmi lesquelles les pressions interstitielles (conditions aux limites hydrauliques) jouent un rôle très important.