Prim.net

Retour définition du risque mouvements de terrain
   

Les mouvements de terrain

Les avancées
dunaires

Le phénomène

C'est la progression d'un front de dunes vers l'intérieur des terres sous l'effet du vent marin.

L'aléa

Les paramètres naturels influençant l'aléa

La géologie : ce phénomène met en jeu des matériaux sableux. Son intensité dépendra de la quantité des stocks et de leur mobilité.

La végétation : les plantes à rhizome développé, par exemple les oyats [photo ci-dessous], auront un rôle stabilisateur des dunes et limiteront ainsi l'importance de l'avancée.

La météorologie : les conditions de vent jouent un rôle déterminant dans l'importance du phénomène.

Les paramètres anthropiques influençant l'aléa

La surfréquentation des côtes entraîne la destruction de la végétation stabilisatrice et le remodelage des dunes. Le vent a alors une action accrue et la mise en mouvement des sables est d'autant plus conséquente.

Le risque

Les risques concernent essentiellement les constructions ou les équipements, menacés d'être ensevelis. Néanmoins, des « avalanches dunaires » peuvent également survenir et mettre en péril des vies humaines.

Les techniques de protection

Elles consistent tout d'abord à réduire les effets du vent et à limiter le transport des matériaux, par l'utilisation de brise-vent (barrières en branchages, en bois ou en plastique). Ensuite, on cherche à stabiliser les dunes grâce à l'implantation de végétaux adaptés. Enfin, la gestion des accès aux dunes (escaliers, parkings, chemins en caillebotis) permet de limiter la destruction des végétaux déjà présents.

Dunes avec oyats
Dune avec oyats près de Dunkerque

Retour haut de page Page suivante