Prim.net

seminaire  

Mise sous internet de l'atlas des plus hautes crues connues d'Ile-de-France

 

Présentation de J.-L. Berdoulat
direction régionale de l'environnement d'Ile-de-France :

suivre ce lien pour voir la présentation

Questions posées à J.-L. Berdoulat

Pour réduire le temps d'accès aux cartes, est-il prévu une diffusion via un serveur FTP ?
Non Le poids de ces cartes est trop fort, y compris pour le protocole ftp (5 à 12 Mégaoctets). En revanche une diffusion par CD est envisagée pour compléter l'atlas papier et internet.
Comment minimiser le risque de mauvaise interprétation entre un atlas des plus hautes eaux connues et un atlas des zones inondables ?
Le site est conçu pour offrir un mode d'emploi des données et les précautions d'usage. Mais il est possible d'accéder aux cartes sans passer obligatoirement par cet avertissement ... tout comme cela se passe sur un atlas papier.
Comment empêcher l'utilisateur, pour une information au 1 :25 000, de zoomer au 1 :5000 (et de prêter à une information une précision qu'elle n'a pas) ?
S'il zoome trop, l'utilisateur voit apparaître les pixels du fond de carte. Il est ainsi naturellement empêché d'utiliser les informations hors de leur domaine de pertinence.
Envisagez-vous de compléter l'atlas des PHEC par une information sur les zones inondables ?
C'est bien sûr envisagé mais cet engagement n'est pas formalisé. Il faut prendre le temps de tirer les leçons de cette première expérience qui n'est pas encore opérationnelle. Les cartes des zones inondables (cartes des aléas des PPR) sont par ailleurs actuellement trop lacunaires sur la région (2 départements sur 8) pour qu'elles soient présentées sur le site.
Prévoyez-vous un accès direct au système d'information géographique (pour que l'utilisateur puisse, lui-même, effectuer ses requêtes) ?
Ce n'est pas prévu actuellement : nous avons cherché à privilégier la simplicité! De plus, les moyens techniques ne le permettront probablement pas à court terme.
retour de haut page