Prim.net

seminaire  

Enquêtes aléas-enjeux-risque et programmation des actions de prévention en zone de montagne ; exemple du bassin de la Pique (Pyrénées Centrales)

 

Auteur : Service de Restauration des Terrains en Montagne (Antoine HURAND, Délégué RTM Pyrénées). :

Résumé

A partir de l'exemple de l'enquête menée dans le bassin de la Pique (370 km2), l'intervention développe d'abord la façon dont le service RTM évalue les niveaux relatifs de risques naturels dans chacun des 349 sites recensés comme étant exposés, par croisement de données relatives :

  • aux phénomènes naturels (crues torrentielles, inondations, glissements de terrains, chutes de blocs, avalanches), cartographiés à l'échelle du 1/25 000e, chacun d'eux faisant l'objet d'une cotation spécifique fixant l'importance relative de l'aléa ; la cartographie résulte de la confrontation de données historiques, de terrain et de photo-interprétation ; la cotation est faite à dire d'expert
  • aux enjeux qu'ils menacent, par recensement de terrain et cotation sur la base d'une grille d'analyse élaborée avec les responsables locaux.

L'inventaire et l'expertise des équipements de protection existants sur certains de ces sites a conduit à pondérer, pour ces sites, le niveau de risque obtenu par ce croisement de données.

La seconde partie de la démarche consiste à bâtir un programme d'actions de prévention hiérarchisant les priorités :

  • pour l'affichage du risque ; en réalité la seule programmation des PPR et des DCS ne justifierait pas de telles enquêtes, mais l'existence des données historiques et cartographiques facilite grandement leur réalisation
  • pour l'entretien et la gestion des bassins versants ; le croisement des données risques avec des données forestières (structures des peuplements, maîtrise de l'aléa, stabilité des peuplements) conduit à hiérarchiser les zones d'interventions forestières prioritaires
  • pour l'entretien des ouvrages de protection existants
  • pour la réalisation d'équipements nouveaux de protection, en complément ou non des dispositifs existants ; la stratégie de protection ou de prévention paraissant la plus adaptée est proposée pour chacun des sites à fort niveau de risque.

Au delà de la définition des priorités d'intervention, ce type d'enquête fournit surtout les données nécessaires pour préparer les actions et constitue un outil de sensibilisation et d'aide à la décision de tous ceux qui interviennent dans l'aménagement du milieu montagnard.

retour de haut page