Prim.net

Comment anticiper le séisme ?  
Ancrer les tableaux et les miroirs
  Pendant un tremblement de terre, les tableaux et les miroirs qui ne sont pas solidement fixés aux murs peuvent tomber. Ils peuvent causer des dégâts, et le verre cassé présente un danger supplémentaire pour les habitants.
Comme représenté sur la figure 19, il vous est conseillé d’utiliser de longs pitons au lieu des classiques crochets X, ou bien des chevilles adaptées à la nature de vos murs (exemple : cheville spéciale plaque de plâtre). Vos objets suspendus seront ainsi solidement ancrés dans la structure du mur.

Assurez-vous également de la solidité du fil
d’accrochage du tableau.
Ces méthodes, bien que simples, ne doivent pas vous ôter de l’esprit ces quelques précautions pratiques :
  • Le nombre de crochets ou de pitons dont vous avez besoin pour accrocher le tableau ou le miroir dépendra de sa taille et de son poids. Les objets lourds et/ou volumineux seront plus stables si vous utilisez deux accroches symétriques, plutôt qu’une seule. La tension sur le fil sera également mieux répartie.
  • Assurez-vous que la liaison entre l’armature du tableau et les pitons est suffisamment résistante.
  • Si possible, n'accrochez pas les grands tableaux ou miroirs dans des endroits où ils sont susceptibles de tomber sur quelqu'un, comme au-dessus des lits, des chaises ou des divans.

Retour haut de page

 
Figure 19
Accrocher solidement vos tableaux et vos miroirs lourds ou volumineux
Source FEMA
Traduction des légendes :
En bas à gauche : ficelle solide, voire fil de fer permettant l’accroche du tableau
En remontant au milieu : crochet X profond
En haut à gauche : structure profonde du mur
En haut à droite : revêtement superficiel : couche de plâtre par exemple
En bas à droite : tableau ou miroir

Retour haut de page