Prim.net

 

Les séismes

 

Introduction
Sites événementiels
Sites institutionnels
Sites associatifs ou personnels
Sites pédagogiques
Sites scientifiques français
Sites scientifiques étrangers francophones et anglophones

Introduction

Le risque sismique est le risque majeur par excellence, tant par le nombre de victimes que par l’étendue des dommages qu’il peut occasionner. Plus que tout autre, il montre que, si l’on ne peut pas empêcher un séisme, on peut pourtant en prévenir les dommages par un comportement et des constructions adaptées. En cela, il renvoie aussi chacun à sa part de responsabilité.

Ce dossier essaie donc d’aborder la plupart des facettes du risque sismique, avec un accent particulier sur la construction parasismique, qui est désormais le point à améliorer. Les sites sélectionnés par l'équipe rédactionnelle de Prim.net l'ont été en fonction de leur intérêt informatif, pédagogique ou scientifique. De nombreux liens renvoient ainsi vers des sites pédagogiques, en réponse à la prise en compte des notions de risque majeur dans les programmes scolaires Le volet scientifique de ce dossier permet, quant à lui, de faire un tour d'horizon des différents organismes de recherche, grandes écoles ou universités ayant la responsabilité de la détection, de la mesure et de la prise en charge du risque sismique en France. Il est complété par des sites anglophones, qui apportent notamment des compléments d’information sur les constructions parasismiques.

Les sites proposés à la consultation de ce dossier ont été choisis en fonction de leur pertinence avec le thème de ce mois. Leur sélection n’implique aucune caution de la part de Prim.net, ni sur le contenu qui y est présenté, ni sur les avis qui peuvent y être exprimés. Il s’agit avant tout de permettre à chacun de construire sa propre opinion à partir des diverses sources d’information proposées.


Sites événementielsretour de haut page

2006 : tremblement de terre sur l’île de Java

Le 26 mai 2006, un tremblement de terre de magnitude 6,3 sur l’échelle de Richter frappait une zone très peuplée de l’île de Java, située au sud du volcan Merapi, à vingt kilomètres de Yogyarta City. Cette catastrophe, qui a fait plus de 4 600 victimes et a laissé environ 100 000 personnes sans abri, est décrite sur le site de la « Charte Internationale Espace et Catastrophes Majeures ».

2005 : séisme au Pakistan

Le 8 octobre 2005, un séisme a fait plus de 20 000 victimes au Pakistan, dans l’état de l’Azad-Kashmir. Décrit dans la rubrique actualités de l’Institut de Physique du Globe de Paris (IPGF), ce phénomène d’une magnitude de l’ordre de 7,6 sur l’échelle de Richter a également causé des dégâts matériels très importants, en particulier dans les villes de Muzaffarabad, d’Islamabad et de Srinagar.

2004 : séisme et tsunami dans l’océan Indien

BRGM : dossier complet sur le tsunami
Un dossier complet sur le séisme et le tsunami de Sumatra, proposé par le Service géologique national français (Bureau de Recherches géologiques et minières)

CNRS : dossier complémentaire au précédent
L'Institut national des sciences de l'univers du CNRS expose les caractéristiques du séisme et répond aux questions les plus fréquemment posées telle celle de l'influence du séisme sur la rotation de la Terre.


Sites institutionnelsretour de haut page

Site portail du Plan Séisme
Ce site présente le programme national de prévention du risque sismique (2005-2010) et l’état d’avancement de l’ensemble des actions prévues. Ces actions concernent aussi bien l’information et la formation des citoyens, que l’amélioration des règles de construction en zone sismique.

Prim.net
Le site Prim.net regroupe l’essentiel des informations concernant le risque sismique. Il propose un dossier présentant les éléments principaux sur la connaissance et la prévention de ce risque, rappels historiques et textes réglementaires compris. Il présente notamment le zonage sismique de la France, qui impose les normes de construction parasismique.

Ministère de l’Ecologie et du Développement durable
La possibilité qu’un séisme fort se produise et engendre des victimes et des dégâts importants est avérée en France métropolitaine et aux Antilles. Partant de ce constat, le Plan Séisme lancé en 2005 pour une période de six ans trace des perspectives de réduction de vulnérabilité. Piloté par le ministère de l’Ecologie et du Développement Durable, présenté sur un site dédié, ce programme national de prévention du risque sismique comprend, outre une vingtaine d’actions régionales, 80 actions réparties dans quatre chantiers :
• Approfondir la connaissance scientifique de l’aléa, du risque et mieux informer sur celui-ci.
• Améliorer la prise en compte du risque sismique dans la construction.
• Concerter, coopérer et communiquer entre tous les acteurs du risque.
• Contribuer à la prévention du risque de tsunami.
Pour une information encore plus complète concernant le risque sismique, de nombreux documents sont également accessibles sur le site du ministère de l’Ecologie et du Développement Durable, parmi lesquels une carte d’aléa sismique créée fin 2005 (Format JPEG, 596 Ko) et des éléments d’information relatifs à la mise en œuvre de la première phase du plan séisme aux Antilles.

Le risque sismique à Nice : le programme GEMGEP
Afin de définir une stratégie de prévention et de gestion de crise, le programme GEMGEP a étudié le risque sismique sur la commune de Nice (document PDF, 270 Ko), permettant ainsi de caractériser les quartiers plus ou moins vulnérables en cas de séisme.

Base de données nationale des séismes ressentis en France
Le site de SisFrance fournit les données historiques des séismes en France avec une précision communale pour la métropole, les , la et la .

Réduction de la vulnérabilité

L’analyse de toutes les catastrophe observées dans le monde démontre qu’une bonne prévention permet de réduire de façon significative le nombre de victimes et l’importance des dégâts. Si certaines responsabilités en la matière incombent à l'État et aux communes, chacun peut et doit agir à son niveau, en tant que propriétaire, locataire ou simplement citoyen pour se protéger efficacement et diminuer sa propre vulnérabilité.

Prim.net publie un panorama complet sur la réduction de la vulnérabilité face au séisme :
Evaluer sa vulnérabilité
Réduire sa vulnérabilité
Que faire en cas de séisme ?

ADIL Martinique
L’Agence Départementale de l’Information sur le Logement de Martinique fournit une information et de précieux conseils afin de lutter contre les causes de la catastrophe sismique en Martinique. Partant du constat que l’effondrement des bâtiments tue bien plus que le tremblement de terre lui-même, elle place un accent particulier sur la construction parasismique et la prime régionale à la construction parasismique.(Document au format PDF, 55 Ko).

BRGM
Le portail Internet du Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM) permet d’accéder à de nombreuses ressources documentaires concernant le risque sismique, parmi lesquelles une fiche de synthèse scientifique portant sur l’évaluation des risques sismiques en milieux urbains (Document PDF, 630 ko).

Préfecture des Hautes-Pyrénées
Dans la rubrique de son site dédié aux risques majeurs, la préfecture des Hautes-Pyrénées fournit, entre autres informations utiles, une carte interactive des risques par communes. Elle délivre également, concernant les règles de la construction parasismique, de précieux conseils aux professionnels du bâtiment : maîtres d’œuvre, bureaux de contrôle, entreprises, artisans, etc. (Format PDF, 482 Ko).


Sites associatifs ou personnelsretour de haut page

Association Française du Génie Parasismique
L’AFPS étudie les tremblements de terre, leurs conséquences sur le sol, sur les constructions et sur leur environnement, recherche et promeut toutes mesures tendant à minimiser ces conséquences et à protéger les vies humaines. Nombreux rapports sur les séismes récents.

Mémento pratique sur les séismes à destination des particuliers
Ce mémento est destiné aux assurés situés dans des communes à risque, pour qu’ils puissent s’informer, prévenir et mieux se protéger contre les séismes. Tirées de sources diverses (sites Internet de préfectures, plaquettes informatives, bibliographie…), ces recommandations s’adressent à tous les occupants d’une maison ou d’un appartement (Document PDF - 1,136 Mo).

Groupe Archéologie Pathologie Sismicité
Entité pluridisciplinaire, le Groupe APS s’est donné pour mission d’étudier la vulnérabilité du bâti ancien et d’apporter des éléments de réponse à la réduction de cette vulnérabilité. Le site permet notamment d’accéder au compte-rendu d’un séminaire donné en 2003 sur le thème : « Les tremblements de terre et la reconnaissance de leurs effets sur le bâti ancien » (PDF- 3 Mo).

Institut des risques majeurs
Sous la forme d’une fiche pratique dédiée aux séismes, le site propose des définitions et explique les causes possibles de ce risque dans un but préventif. Il permet également de télécharger les articles du n° 13 de la revue Risques Info, consacrée au risque sismique en Rhône-Alpes (Document PDF, 2,6 Mo pour l’intégralité de la publication).

Béarn Initiatives Environnement
Le site de cette association propose, dans le cadre d’une rubrique dédiée aux risques majeurs, un dossier dédié aux tremblements de terre dans les Pyrénées Occidentales. Au sommaire : formation et structure des Pyrénées, sismicité historique, séismes récents et effets sismiques

Azurséisme
Site personnel d'un passionné sur la sismicité historique des Alpes-Maritimes et de la Ligurie. Ce site couvre l'ensemble des aspects du risque sismique, des relevés scientifiques aux âges des bâtiments situés dans les zones menacées, en passant par les actions pédagogiques de l'académie.



Sites pédagogiquesretour de haut page

Wikipédia
L'encyclopédie gratuite et coopérative WikiPedia (textes et illustrations libres de droits) propose de nombreux articles sur le thème de la sismicité, parmi lesquels un article général sur les tremblements de Terre ou séismes, un article dédié aux tsunamis, ainsi qu’un article spécifique sur la catastrophe de Sumatra.

Prim.net Education
A l’aide d’une table vibrante de sa conception, une étudiante de l’ENSAD propose des activités de sensibilisation du grand public à la construction parasismique. Quatre expériences ludopédagogiques permettent ainsi d’expérimenter les effets des séismes sur les bâtiments.

Sites d'Académies

Besançon : dossier Sismo
Le site SVT de l’académie de Besançon propose une très large palette d’activités aux collégiens et lycéens. A titre d’exemples : la construction d’une maquette permettant de simuler un séisme ou l’analyse d’un sismogramme.

Dijon : activité séismes en salle informatique
L’étude des séismes au collège, en classe de 4ème, constitue une excellente occasion de conduire une activité en salle informatique, visant à localiser un séisme, étudier les effets d’un ensemble de failles et réaliser une veille sismique.

Nantes : les mécanismes à l’origine du tsunami de décembre 2004
Un enseignant met en ligne un dossier d’information et des pistes pédagogiques qui peuvent servir de support à l’animation d’une séquence de cours dans le cadre des programmes de géologie pour des élèves de 4ème, première S et terminale S.

Nice : sismo des écoles
Des élèves de collège et de lycée enregistrent, dans leur établissement, l'activité sismique régionale voire mondiale et mettent à votre disposition l'ensemble de leurs résultats.


Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre - Strasbourg
Dossiers très clairs sur de nombreux sujets relatifs aux séismes : ondes sismiques , catégories de séismes, sources, intensité et une explication très pédagogique sur la magnitude. A signaler plus particulièrement deux articles dédiés à l’évaluation des risques sismiques et à la construction parasismique.

Sites d’universités et d’écoles d’ingénieurs

Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre - Strasbourg
Dossiers très clairs sur de nombreux sujets relatifs aux séismes : ondes sismiques , catégories de séismes, sources, intensité et une explication très pédagogique sur la magnitude. A signaler plus particulièrement un article dédié à l’évaluation des risques sismiques.

Faculté des sciences de Lille : vidéos et cours de géologie
Ce site donne accès à des vidéos servant à illustrer un cours de DEUG dans le domaine des sciences de la terre et de l’univers. Plusieurs sujets sont abordés, parmi lesquels les failles, la tectonique globale, la subduction, etc. Les présentations sont suffisamment claires pour être utilisées à partir du secondaire... ou regardées par simple plaisir !


Sites scientifiques françaisretour de haut page

Institut de Physique du Globe de Paris
L’IPGP présente les méthodes d’observations sur le terrain et à partir d’images satellites pour reconnaître, étudier et évaluer le potentiel sismique des structures qui produisent les séismes : les failles actives. La rubrique actualité recense les principaux séismes enregistrés dans le monde.

Laboratoire de géophysique Interne et de Technophysique
Ce site présente les activités de recherche et les publications du LGIT Grenoble concernant, entre autres, les ondes et structures internes du globe, le , la physique et la chimie des failles, etc.

Réseaux de surveillance en France

Bureau central sismologique français
Le BCSF a pour mission de coordonner, d'archiver et de diffuser toutes les observations faites en sismologie dans l'Hexagone. Il permet notamment d’accéder à des vidéos expliquant, entre autres, les effets de site (Formats QuickTime ou RealPlayer).


RéNaSS-Strasbourg
Fédération des réseaux régionaux de surveillance sismique
Le Réseau National de Surveillance Sismique (RéNaSS) a pour missions et objectifs d'observer la sismicité française (et mondiale). Il détermine et diffuse les paramètres sources des séismes du territoire métropolitain et des zones frontalières. Il centralise et archive les données sismologiques à des fins de recherche en Sciences de la Terre.

Réseau accélérométrique Permanent
Le Réseau accélérométrique permanent (RAP) a pour mission la mesure des mouvements forts dans le but de fournir aux ingénieurs les caractéristiques des mouvements des sols. Le site fournit les liens vers « Réseaux du RAP », structures régionales qui diffusent entre autres des bases de données.

Centre sismologique euro-méditerranéen
Le centre sismologique euro-méditerranéen est une association qui a pour objet principal de fournir au public et aux sismologues les données des différents réseaux sismiques de Méditerranée (en anglais).



Sites scientifiques étrangersretour de haut page

Ecole polytechnique fédérale de Lausanne
Mise en ligne sur le site de l’école d’un support de cours technique dédié à une introduction au génie parasismique. (Non compatible avec Netscape).

U.S.Geological Survey
Site consacré au programme de prévention du risque sismique aux Etats-Unis. Très riche, il propose entre autres une cartographie des derniers séismes et une foire aux questions. Son petit frère est consacré à la Californie du Nord (en anglais).

The Consortium of Universities for Research in Earthquake Engineering
Le consortium CUREE présente sur son site de nombreux projets de recherche sur le génie parasismique dans lesquels 26 universités américaines sont impliquées (en anglais).

The Building Seismic Safety Council
Fondé aux Etats-Unis par l’Institut national des sciences de la construction, le BSSC travaille depuis 1979 sur la mitigation des risques subis par les structures lors des séismes (en anglais).




Pour toute remarque, pour signaler une ressource contactez l'équipe rédactionnelle

retour de haut page
Mise à jour : Mars 2007